Critiques

«Trudel Trifolia Trio’s Triumph!… Trudel conducted a fine balance between the delicate and the powerful… contemplative improvising with a heavy emphasis on melodic exploration over hypnotic rhythmic vamps. is a patient improviser, churning out exquisite intervals as Lafrance dug in with the bow over the shimmering cymbals of Graham.» — Robert Bush, NBC San Diego (ÉU), juin 2015 [5575] à propos de Trifolia — USA (12 juin 2015)

«A set from Quebecois pianist Marianne Trudel featuring trumpeter Ingrid Jensen was particularly impressive. There is an implicit respect for nature, a feel for equilibrium which produces a strongly listened-through and thought-through performance from the whole band.» — LondonJazzNews (RU), avril 2015 [5356] à propos de Jazzahead 2015: Marianne Trudel Quintet — Ingrid Jensen (24 avr 2015)

«Le concert s’est terminé par Choral, une pièce pleine d’espoir dans laquelle se superposent différentes lignes et textures, en un tout harmonieux et agréable. C’est l’exemple même de la musique de Trudel dans ce concert: complexe et multi-couches, elle mérite une attention toute particulière.» — Alayne McGregor, OttawaJazzScene.ca (Canada), octobre 2014 [5298] à propos de Marianne Trudel Quintet — Ingrid Jensen (25 oct 2014)Lire le texte complet

«Le concert du Quintette de Trudel est celui auquel le public s’est rallié de la façon la plus directe et la plus puissante […] Elle est entièrement consacrée à l’atteinte d’expériences intenses par la musique […]. La foule était tout simplement fascinée.» — Peter Hum, Ottawa Citizen (Canada), octobre 2014 [5201] à propos de Festival international de jazz de Québec 2014: Marianne Trudel Quintet — Ingrid Jensen (19 oct 2014)Lire le texte complet

«La fin de semaine dernière au Festival international de jazz de Québec, le concert du Quintette de Marianne Trudel est celui qui m’a le plus impressionné et ému. La pianiste et compositrice montréalaise ainsi que son ensemble ont envouté leur public avec une musique profondément audacieuse, lyrique, et absolument personnelle. À ce concert, la quantité de passion musicale et de support interpersonnel sans entrave a atteint, par moments, des sommets encore inégalés.» — Peter Hum, Ottawa Citizen (Canada), octobre 2014 [5199] à propos de Festival international de jazz de Québec 2014: Marianne Trudel Quintet — Ingrid Jensen (19 oct 2014)Lire le texte complet

«Trudel’s enthusiasm and virtuosity remained a clear rallying point for the entire trio» — John Kelman, All About Jazz (ÉU), avril 2014 [5332] à propos de Jazzahead 2014: Trifolia (25 avr 2014)

«Les deux meilleurs moments? Soon, défendue avec vigueur par Marianne Trudel et soutenue par les brillantes impros de Dave Liebman, en toute fin de première partie, et la charmante et exotique Aya Zhen de David Amram — Richard Boisvert, Le Soleil (Québec), octobre 2013 [5018] à propos de Festival de jazz de Québec 2013: Cocktail jazz à saveur d’OSQ (27 oct 2013)

«Habituée de naviguer aux confluents de la musique notée et improvisée avec une débrouillardise raffinée, Trudel a brillé avec une force inattendue dans ses improvisations. et Tandis que la pièce s’accélérait pour finalement se maintenir dans un torrent de roulements de tonnerre, elle maintenait l’allure avec des traits vifs et des tintements dans les aigus, soudain suivis de séquences romantiques inattendues.» — Ken Waxman, The New York City Jazz Record (ÉU), octobre 2013 [4994] à propos de Guelph Jazz Festival 2013: Trio Parker-Drake-Trudel (6 sept 2013)

«Tandis que la pièce s’accélérait pour finalement se maintenir dans un torrent de roulements de tonnerre, elle maintenait l’allure avec des traits vifs et des tintements dans les aigus, soudain suivis de séquences romantiques inattendues.» — Ken Waxman, The New York City Jazz Record (ÉU), octobre 2013 [4995] à propos de Guelph Jazz Festival 2013: Trio Parker-Drake-Trudel (6 sept 2013)

«Ainsi, la crème des musiciens montréalais dont … Marika Bournaki et Marianne Trudel, dirigée par Lorraine Desmarais a fait résonner remarquablement cette fameuse œuvre (Rapsodie in BlueGershwinOSMKent Nagano — Sandra Godin, canoe (Québec), août 2013 [5056] à propos de L’OSM et Kent Nagano au Parc olympique (14 août 2013)

«La superbe interprétation de son trio a renversé la salle, pleine à craquer.» — Ken Pickering, Vancouver International Jazz Festival Blog (Canada), mai 2013 [4918] à propos de Jazzahead (27 avr 2013)

«Les spectateurs, conquis, ont réservé une ovation chaleureuse à la pianiste [Marianne Trudel] et à son complice [Lévy Bourbonnais].» — Nicolas Houle, Le Soleil (Québec), septembre 2008 [3816] à propos de Festival de jazz de Québec 2008: Duo Trudel-Bourbonnais (14 sept 2008)Lire le texte complet

«Le bassiste austro-américain Peter Herbert a eu quelques occasions de briller comme soliste, suivi par la pianiste Marianne Trudel, dont les solos montraient son penchant pour le jazz.» — Marc Chénard, La Scena Musicale (Québec), juillet 2008 [3847] à propos de L’Off Festival de jazz de Montréal 2008: 5e route bleue (17 juin 2008)

«Dans le tango à quatre mains avec Cáceres, mais aussi dans l’une de ses compositions, qui n’avait rien d’un tango, Marianne Trudel était tout à fait dans son élément!» — Régis Tremblay, Le Soleil (Québec), juin 2002 [3781] à propos de Concert (12 juin 2002)Lire le texte complet

Page doc@presse.spectacles générée par litk 0.600 le mardi 6 septembre 2016. Conception et mise à jour: DIM.