Recordings >

Dans la forêt de ma mémoire
Orchestre national de jazz de Montréal
Atma Classique (ACD 22730, 2015)

  • ADISQ 2015 — Nomination

Description

[english translation not available]

Dans la forêt de ma mémoire est une composition de Marianne Trudel, commande d’œuvre de l’Orchestre national de jazz de Montréal (ONJM). Une suite en 7 mouvements présentée en première mondiale le 1er mai 2014 à l’Astral et inspirée par les personnalités des musiciens de l’orchestre et trois invités spéciaux: Anne Schaefer (voix), Ingrid Jensen (trompette) et Robbie Kuster (batterie).

Reviews

Vent solaire, the second movement, has a magisterial quality, enhanced by a moment when Trudel’s piano tremolos merge with the winds.” — Stuart Broomer, The WholeNote #21:1 (Canada), September 2015 Read the full text

“Mercredi soir, place des Festivals, l’Orchestre national de jazz de Montréal était au service de la jazzwoman Marianne Trudel et de son œuvre la plus considérable jusqu’à ce jour: Dans la forêt de ma mémoire (…) Œuvre pérenne, brillante, inspirée. À n’en point douter, Marianne Trudel pourra la présenter sa vie durant sur l’entière planète jazz.” — Alain Brunet, La Presse (Québec), July 2015 Read the full text

“Voici la pièce maîtresse de Marianne Trudel, certes sa plus importante contribution jusqu’à ce jour (…) Nous avons entre les oreilles une œuvre riche et diversifiée, puisant dans plus d’un siècle de référents musicaux (romantique, impressionniste, contemporain, free, etc.), travail d’intégration comparable aux meilleures propositions pour grand orchestre de jazz écrites au cours des dernières décennies. ★★★★” — Alain Brunet, La Presse (Québec), June 2015 Read the full text

“Comme un artisan horloger, Marianne Trudel, la pianiste, la chef d’orchestre, les musiciens de haut calibre ainsi que la trompettiste invitée travaille les motifs et le langage orchestral. Au fil des plages, vous croiserez des esquisses de Stravinsky, les nuances et textures d’un Jimmy Giuffre, la complexité d’une Carla Bley et certainement, quelques pans de l’univers du regretté contrebassiste Charlie Haden avec son Liberation Orchrestra. En sept esquisses, Marianne Trudel s’est faite poète pour votre plus grand bien.” — Christophe Rodriguez, Le Journal de Montréal (Québec), June 2015 Read the full text

“Un vrai propos, un ton, une originalité authentique, un talent mélodique et orchestral et un style de “narration musicale” tellement personnels et séduisants (…) On sent, on sait qu’on tient là une artiste vraiment unique. Ce très bel album, riche et dense, est une suite en sept tableaux.” — Jean-Louis Derenne, Ô Jazz! Infos, June 2015

Marianne Trudel s’affirme depuis son arrivée sur la scène musicale comme l’une des meilleures compositrices québécoises et canadiennes de notre époque. Dans la forêt de ma mémoire puise aux sources du jazz aussi bien que dans le jazz moderne, mais aussi dans l’impressionnisme classique et la musique d’avant-garde. La plume inspirée, parfois délicate et sensuellement communicatrice, d’autres fois frénétique et enlevante, de Marianne imbrique tous ces morceaux dans un ensemble extrêmement séduisant et excitant. Le résultat est magnifique, à la fois complexe et très accessible, quelque part entre Debussy, Ellington et Maria Schneider, ce qui finit par être, tout simplement, du pur Marianne Trudel. Du grand jazz d’ici et d’aujourd’hui.” — Frédéric Cardin, Ici musique (Québec), June 2015

Page cat@acd_22730 generated by litk 0.600 on Monday, August 3, 2020. Development & maintenance: DIM.