Disques >

Le refuge
Trifolia
productions indépendantes (TRUD 20131, 2013)

Ajouter au panier PayPal:
  • Juno 2014 — Nomination
  • Prix Opus 2012-13: Disque de l’année — Jazz

Description

«Foisonnant, articulé, généreux, up-lifting. Prodigieux.» — Richard Desjardins, mai 2013

Le mot «trifolia» se dit généralement d’une plante à trois feuilles: ici, les trois musiciens de Trifolia forment une unité vivante et dynamique, partageant avec le public leur passion pour une communication généreuse et sincère à travers le son. La rencontre de trois artistes extraordinaires d’horizons différents crée cet étonnant chevauchement musical alliant jazz, musique romantique et rythmes du monde. Une incursion envoûtante dans un univers sonore riche et métissé. Compositions brillantes, passion débordante et complicité remarquable sont la marque distinctive de ce nouveau groupe qui suscite l’enthousiasme général partout sur son passage!

Programme

  • 01. Trois soleils (Trudel)
  • 02. Steppes (Trudel)
  • 03. Oui (Trudel)
  • 04. Whirly (Graham, Lafrance, Trudel)
  • 05. Possibilités et limitations (Trudel)
  • 06. Nagual (Lafrance, Trudel)
  • 07. Envol (Trudel)
  • 08. Coldwater Lake (Lafrance, Trudel)
  • 09. Le refuge (Trudel)
  • 10. La rivière (Trudel)
  • 11. Terra Firma (Graham)
  • 12. La nuit, les lucioles (Trudel)

Critiques

«La pianiste montréalaise Marianne Trudel assemble sa musique à partir d’un large spectre d’éléments, mélangeant le jazz, le folk, la pop, la musique classique et les musiques du monde dans un tout original et convaincant.» — Stuart Broomer, The WholeNote (Canada), octobre 2013 Lire le texte complet

«Une partie du charme du trio réside dans la simplicité de son style et son ampleur sonore […]. C’est une musique agréable et exceptionnellement mélodieuse, qui surprend sans cesse.» — Stuart Broomer, The WholeNote (Canada), octobre 2013 Lire le texte complet

«Ensemble, les trois complices brouillent de superbe façon les frontières qui sont censées séparer le jazz, la musique classique (on pense à Satie parfois) et la musique du monde.» — Mathieu Charlebois, L’actualité (Québec), septembre 2013

«À la croisée d’influences diverses, ses œuvres sont d’une richesse remarquable et on y trouve des métissages surprenants.» — Gabriel Bélanger, SOCAN, Paroles & Musique #20:3 (Canada), septembre 2013

««Envol» est une ballade pensive et douce amère, évocatrice de tout un film […] l’intelligence écologique à l’œuvre derrière des pièces comme «Terra Firma» ou «La nuit, les lucioles» où de minuscules claquements, bruissements et autres sons percussifs abstraits suggèrent des paysages vierges.» — Peter Goddard, The Toronto Star (Canada), août 2013

«Si l’approche est résolument jazz, elle est tout de même métissée. On pourrait qualifier leur musique de jazz cinématographique tant elle est évocatrice et expressive.» — Éric Aussant, Metro (Québec), juillet 2013

«Marianne Trudel est tantôt impressionniste et évocatrice, tantôt lumineuse et convaincante, mélangeant des éléments de divers genres dans un voyage à travers une tempête tranquille.» — Bernard Perusse, The Gazette (Québec), juillet 2013

«Il y a des interprètes qui vous racontent des histoires… Pas à dormir debout! Précipitez-vous sur cette nouveauté (…) À la manière d’un voyage, un livre ouvert (…) Beau comme dans tout beau!» — Christophe Rodriguez, Le Journal de Montréal (Québec), juin 2013

«Richesses harmoniques à n’en point douter, approches tonales ou modales, musiques romantiques, jazz comporain, folk, ambiances anciennes au confluent de l’Orient et de l’Europe. On y observe que le jeu pianistique de Marianne Trudel a atteint un niveau supérieur.» — Alain Brunet, La Presse (Québec), juin 2013

«S’il y a une justice dans le monde du jazz, la pianiste Marianne Trudel est certainement sur le point d’être couronnée de succès. Elle joue avec confiance et créativité, et ses compositions foisonnent d’idées nouvelles et d’une réelle raison d’être.» — James Hale, Jazz Chronicles (Canada), juin 2013

«Marianne Trudel avec son sens de la mélodie, sa vision musicale et son toucher pianistique perlé constituent la base trifoliée idéale sur laquelle s’appuie le trio (…) Peu importe où elle va et comment elle s’y rend, la personnalité musicale, attachante et séduisante de Marianne Trudel demeure toujours intacte. À écouter sans fautes.» — Frédéric Cardin, Radio-Canada: Médium large (Québec), juin 2013

«Décidément, Marianne Trudel ne cessera jamais de nous étonner […] Sur des thèmes originaux, complexes et envoûtants, Trudel fait montre d’audace et d’assurance […] Et que dire de son sens du lyrisme? Vraiment, cette femme est poète. Cote: 4.5» — Stanley Péan, Voir (Québec), juin 2013

Page cat@trud_20131 générée par litk 0.600 le lundi 20 novembre 2017. Conception et mise à jour: DIM.